DESHUMIDIFICATION

 

L’air qui nous environne contient de l’eau sous forme de vapeur, donc invisible, mais partout présente. C’est un phénomène physique, qui rapporté à une température, s’appelle « HUMIDITE RELATIVE »

L’humidité relative de l’air (ou degré d’hygrométrie), couramment notée φ, correspond au rapport de la pression partielle de vapeur d’eau contenue dans l’air sur la pression de vapeur saturante (ou tension de vapeur) à la même température. Elle est donc une mesure du rapport entre le contenu en vapeur d’eau de l’air et sa capacité maximale à en contenir dans ces conditions

La déshumidification est l’acte de réduire le taux d’humidité d’une pièce, ou d’un bâtiment car tout corps ou produit en contact avec l’air ambiant réagit à ce phénomène, soit en s’oxydant, soit en s’imprégnant afin de se mettre en équilibre avec la vapeur d’eau contenue dans l’air.

Pour éviter ces changements d’état, il faut donc déshumidifier, Airalis met à votre disposition deux techniques.

  • A condensation : l’air est amené par un ventilateur sur un évaporateur où il est refroidi sous sa température de point de rosée puis sur un condenseur ou il est à nouveau réchauffé pour atteindre sa température d’expulsion. Il nécessite la présence d’un compresseur dans sa conception, un peu de la même manière que dans un réfrigérateur ou une climatisation
  • A adsorption : l’air est amené par un ventilateur sur une roue alvéolée enduite de silica gel qui capte superficiellement l’humidité contenue dans l’air. La roue de silica gel est à son tour désaturée d’humidité par de l’air chauffé appelé air de régénération.

Marques installées MUNTERS CBK et DEHUTEC

LES SIX GRANDS SECTEURS ECONOMIQUES UTILISANT LES DESHUMIDIFICATEURS D’AIR :
AGRICULTURE / PECHE
BATIMENTS / CONSTRUCTIONS
INDUSTRIES (PROCEDES DE FABRICATION)
ADMINISTRATIONS / MUNICIPALITES
ENERGIES : ELECTRICITE / EAU – ARMEES : AIR / TERRE / MER
INDUSTRIE / PROCEDES DE FABRICATION

POUR DIVERSES APPLICATIONS :
AGRICULTURE / PECHE : Graines (séchage et conservation), Luzerne (anti-moisissure et anti-condensation), bateaux de pêche (timonerie, logement d’équipage).
INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRES : saucissons, salamis, jambons (séchage, moisissures, bactéries, nouvelles normes européenes), fromage (anti-condensation), poudre de lait (tour d’atomisation), sucre (silo, transport pneumatique), chocolat (blanchiment), chewing-gum (enrobage), confiserie, levure, sel, gélatine, chicorée, poudre de tomate (tunnel de séchage), boisson (poudres), bières (isolation des cuves de fermentation).
TEXTILE : laine (stockage, cuir, fibres synthétiques).
BOIS : meubles (stockage), liège (séchage des bouchons, stockage), roseaux (anches).
INDUSTRIE CHIMIQUES : lessives, engrais, nylon, explosifs, Fibres synthétiques, peintures (poudres, pigments), pneumatiques.
INDUSTRIE PLASTIQUES : stockage des moules, granulés plastiques (séchage du PET), machine à injections (carottes du PET).
INDUSTRIE DU VERRE : verres spéciaux (fabrication, collage), optique, lentilles de vue.
INDUSTRIE METALLURGIQUES : aciers, lames de rasoir, machines-outils, batteries automobiles, sablage.
INDUSTRIE ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES : baguettes de soudure, câbles électriques (locaux de mesure), ordinateurs, simulateurs, piles (lithium).
TRANSPORTS : containers, cargos (protection des moteurs réducteurs, timoneries), automobiles (stockage des pièces de carrosserie), camions, avions (stockage des réacteurs).
ELECTRICITE : Centrales thermiques, (circuit vapeur, condenseurs, boites à eau, chaudières, turbines, alternateurs), Centrales nucléaires (circuit eau vapeur, condenseurs, turbines, alternateurs), Centrales hydrauliques (salles de pompe, locaux techniques).
EAU : stations de traitement d’eau (anti-condensation), stations de pompage, stations d’épuration.
BATIMENT / CONSTRUCTION : séchage des plâtres, dégâts des eaux, peinture, sablage.